Actualités

Menu

Accueil

 Chant Thérapie

 Vocologie

 Chant

 Chant Prénatal

 Séances en Ligne

Formation en ligne

Nos Stages

Offrez en cadeau

 Karaokés

 Thèmes

Conférences

Contact

Nos chanteurs

Thèmes

Nous avons tous déjà constaté combien il peut être bienfaisant de s'exprimer.

Cela permet d'accéder à un sentiment d'harmonie et de bien-être qui se manifeste même dans nos sensations physiques.

"Le poids que je sentais sur mes épaules a disparu.

La compression que je ressentais à la gorge ou à la poitrine s'est dissoute comme par magie".

Il est évident qu'une telle expression comporte en soi son propre bénéfice.

Les psychologues humanistes estiment qu'il est primordial d'être habile à reconnaître son expérience à travers ses sensations ; il est important d'être attentif aux réactions de son corps, à ses points de tension. Être à l'écoute de ces sensations est important, car ce sont ces indices physiques qui nous donnent accès aux émotions qui y sont liées.

C'est en me servant de ces données (sensations et émotions) que je peux identifier clairement mes besoins.

L'estime de soi

Une définition :

L'estime de soi est le résultat d'une autoévaluation. Il s'agit en quelque sorte d'un baromètre révélant dans quelle mesure nous vivons en concordance avec nos valeurs.

L'estime de soi se manifeste par la fierté que nous avons d'être nous-même et repose sur l'évaluation continue de nos actions. Que nous en ayons conscience ou non, l'évaluation que nous faisons de nos comportements nous atteint toujours. 

À chaque action subjectivement importante, nous émettons un verdict à peu près dans ces termes : "ce que je fais est valable à mes yeux" ou "ceci n'est pas valable". 

Dans le premier cas, l'action me valorise, alors que dans l'autre cas, je suis dévalorisé à mes yeux. 

De plus, cette appréciation s'inscrit immédiatement en mémoire et s'attache au concept de soi.

A quoi servent les émotions ?

Souvent, il nous arrive de considérer nos émotions comme des obstacles, des erreurs ou des faiblesses. Nous cherchons alors à les contrôler et à les empêcher de se manifester.

Par exemple, au moment où je m'adresse à la personne qui m'intéresse le plus, je deviens nerveux et tendu. Bien sûr, je considère que c'est le pire moment pour être nerveux ! Je voudrais être à mon meilleur pour l'impressionner, mais au lieu de ça je rougis, je bafouille et je perds mes idées.

Je n'aurais aucune objection à devenir énervé plus tard, seul chez moi. Ça ne me dérangerait pas du tout ! Mais maintenant toutes ces réactions me nuisent en m'empêchent de faire ce que je veux, justement au pire moment.

L'expression qui s'épanouie

Nous avons tous déjà constaté combien il peut être bienfaisant de s'exprimer. Ça permet d'accéder à un sentiment d'harmonie et de bien-être qui se manifeste même dans nos sensations physiques. Le poids que je sentais sur mes épaules est disparu. La compression que je ressentais à la gorge ou à la poitrine s'est dissoute comme par magie. Il est évident qu'une telle expression comporte en soi son propre bénéfice.

Les psychologues humanistes estiment qu'il est primordial d'être habile à reconnaître son expérience à travers ses sensations ; il est important d'être attentif aux réactions de son corps, à ses points de tension. Être à l'écoute de ces sensations est important, car ce sont ces indices physiques qui nous donnent accès aux émotions qui y sont liées. C'est en me servant de ces données (sensations et émotions) que je peux identifier clairement mes besoins.

Mémoire : Art thérapie par le Chant

La musique a accompagné tous les moments de ma vie, qu’ils soient heureux, malheureux, angoissés ou sereins, chaque mélodie a fini par représenter des instants sur lesquels la plupart des gens évoquent des dates.

J’aurai pu décider d’en faire ma profession, mais les choses en ont été autrement…

Autodidacte, la musique ne pouvait pas m’être enseignée, elle faisait beaucoup trop partie de mon intimité pour que j’accepte d’envisager un changement dans ma façon de la goûter. Je n’ai pas la prétention de pouvoir dire que je suis musicienne, mais plutôt de dire que je pratique la guitare, le piano, et le chant depuis seize ans.

C’est à travers l’animation que j’ai partagé ce plaisir avec d’autres, découvrant que cela n’altérait en rien les émotions que je continuais à éprouver, et découvrant surtout que je pouvais faire partager ces émotions-là, sans avoir à redouter le barrage de l’incompréhension.

SUITE

Page 6 sur 9
Lien copié dans le presse-papiers